Soulja Boy tue la console de jeu après un tweet controversé

'Je devais bosser, je n'avais pas le choix', a posté le rappeur sur Twitter.